MBACKE KADIOR 2017: Bref aperçu sur la vie et l’oeuvre de Serigne Bara

A l’occasion du Magal de Mbacké Kadior, voici un bref aperçu Sur La Vie et l’oeuvre De Serigne Mouhammadou Lamine Bara Mbacké
Sergine Mouhammadou Lamine Mbacké est né le 29 décembre 1891 à Touba. Un certain 28 Rakkaati Gamou :jumaada uula.C’est le seul fils de Cheikh Bamba qui est né à Touba à l’endroit où est érigée la Grande Mosquée aujourd’hui. Sa mère est la sainte Aminata Lo Fille De Tafsir Makhtar Bineta Lo de Niomree. Épouse dévouée de Cheikh Ahmadou Bamba ayant tout donné jusqu’à sa vie en don pieux. Sokhna AWA bousso mère de serigne Fallou sera chargée de donner le sein à l’orphelin Serigne bara en même temps que sa fille sokhna Mareme kounta . Serigne Bara fera porter plus tard le nom de sokhna Mareme Kounta à 7 de ses filles. C’est à sa naissance que Cheikh ibrahima Fall,serigne Massamba Diop Sam,serigne dame Abdou rahmane Lo et serigne ibrahima sarr ndiagne obtinrent l’agrément divin comme l’a annoncé Serigne Touba. Il sera initié au coran par Khadimu Rassoul avant de le confier à Serigne Dame Abdou Rahmane Lo. Son éducation à été assurée par Mame Thierno Ibrahima Faty. Cheikh Ahmadou Bamba l’enverra plus tard à Sanoussi chez serigne cire Lo. SERIGNE BARA est le premier à avoir amené un petit fils à Serigne Touba en la personne de Serigne Modou Bara que Serigne Touba appellera Serigne Mouhammadou Hafiiz en 1910. Serigne Bara a tôt fondé un foyer. Quand Cheikh Ahmadou Bamba lui demanda la raison il lui répondit « je ne vivrai pas longtemps » En effet il quitta ce monde à l’âge de 45 ans.
Serigne Bara a fondé plusieurs localités et centre d’enseignement et de perfectionnement spirituel dont Gouy Mbidd à l’est de Touba, Darou Mbacké à kebemer, Tayssir, Mbacké njokk, khabaan,Mbaraa kane,Mbacké kajoor ,Mbacké Baari et Darou Rahmane.

Serigne Bara a éduqué et donné le grade de Cheikh à plusieurs de ses disciples. On connait Serigne Macode Kasse serigne Mor Diarra Ndiaye serigne Ahmadou Dia Serigne Assane Gueye serigne Ibrahima Sall serigne Ahmadou Diakhate serigne Modou Amar, Serigne Mouhammadou , serigne Ousmane Gueye serigne Mouhammadou Lamine Sylla serigne Modou Soxna Diop et le grand disciple et petit fils de Makhtar Ndoumbe Serigne Niane Diop.
Serigne Bara est l’auteur qui a le plus produit après Cheikh Ahmadou Bamba. Il a écrit Munawiru bunyaan , Rumtu bi ahli badar, saadatu abrar, safinatul amaan,Bouchraa ka yaa ardi touba réjouis toi o terre de Touba lorsque le cheikh revint pour toujours à Touba. Contre les calamités et catastrophes qui menaçaient le monde Serigne Bara composa plusieurs qacida dont Yaa Rabbana Yaa Rabbana. YALLAHOU YAA SAMADOU YAA RAHMANE.
Il était aimè par tous ses frères et sœurs. SERIGNE Fallou lui a donné le nom de son deuxième fils Serigne Bara 6 ème Khalife Général des Mourides . Serigne Fallou lui a dédié des poèmes de haute facture. Il a donné 2 fois le nom de ses enfants à Serigne Bassirou Mbacké. Il est le premier à donner un homonyme à Cheikh Abdoul Ahad Mbacké. Serigne issa Diene lui a donné le nom de son illustre fils Serigne Bara Diene. Serigne Bara a donné deux fois à ses enfants le nom de Cheikh AWA Balla Mbacké. Le dernier n’est autre que Cheikh sidy Makhtar actuel Khalife Général des Mourides qu Allah lui accorde une longue vie et le protège. Serigne Bara a donné aussi le nom d’une de ses filles à la mère de Mame Cheikh Ibrahima Fall . C’est Mame Seynabou Ndiaye Mbacké Bara. Qu Allah la protège et lui donne une longue vie.

Serigne Miuhammadou Lamine Bara homonyme du Prophète Mouhammad paix et Salut sur lui nous a quitté Le 1er ZUL HIJJA correspondant au lundi 24 février 1936 à Mbacké Kajoor. Serigne Habibou Mbacké et Serigne Bassirou sont dépêchés à Mbacké Kajoor pour transférer sa dépouille à Touba sous l’ordre de Cheikh Moustapha Al karim. La prière mortuaire sera dirigée par Serigne Mbacké Bousso. Serigne Mouhammadou Lamine Bara appelé Bara, borom gouy mbind, borom kadd gi,waliyu kajoor, Saint waliyu fils du grand Saint waliyu Khadimu Rassull repose à l’entrée des grands cimetières de Touba. Son mausolée est un lieu d exaucement des vœux . Chaque année la communauté mouride se réunit à Mbacké Kajoor pour se rappeler cette figure de l’islam monument du mouridisme et éternel protecteur des faibles et des orphelins.
Son obtention de l’agrément divin est attesté par Cheikh Ahmadou Bamba à travers cette lettre
« Assalamu aleikum wa Rahmatullaah wa barakaatuhu
Après ses propos sache ô toi Mouhammad Al amiin tu as obtenu des grâces auprès de ton Seigneur que tous tes semblables t’envient.Tes disciiples ne verront dans ce monde et dans l’au-delà que des choses qui les réjouissent et leur profite ce jusqu’à leur entrée au paradis sans hisaab règlement de compte. Ne doute pas que cette lettre dont tu es le destinataire est en provenance de Dieu et de son prophète par mon intermédiaire wa Salam. »
Serigne Modou Mamoune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.